• Structurer les services de l’eau par une approche participative En savoir plus
  • Accompagner la mise en place d’une gestion durable et responsable des déchets ménagers En savoir plus
  • Développer une filière durable de production de l'Ylang Ylang En savoir plus
  • 1
  • 2
  • 3

Bannières 4

Abonnez vous à notre newsletter trimestrielle en vous inscrivant à notre mailing list ici ou en nous envoyant un mail sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Au sommaire dans ce numéro, 

La version PDF à télécharger c'est ici ! pdf icon 4

post2 inauguration CTVD 3 containers 1

Le premier Centre de Tri et de Valorisation des Déchets recyclables aux Comores

Alors que la production journalière de déchets est estimée à près de 400 tonnes par jour pour les ménages, la gestion des déchets à Moroni est encore en voie de structuration. Un système sommaire de ramassage des déchets est mis en place depuis 2014 avec un ramassage par camion benne dans les quartiers, une collecte à domicile pour les ménages ayant souscrit un contrat puis un dépôt à la décharge d’Itsoundzou. Les points de collectes organisés étant peu nombreux ou pas assez réguliers, plusieurs dépôts sauvages ont été observés dans les quartiers et sur le littoral. Afin de compléter le système actuel de gestion des déchets, un système de collecte, de valorisation et de traitement des déchets recyclables a été mis en place en juillet 2018 par la Mairie de Moroni et l’association 2Mains, à l’aide des financements de l’Union Européenne, de l’Ambassade de France aux Comores et de l’Ambassade du Japon à Madagascar. 
Le Centre de Tri et de Valorisation des Déchets (CTVD) s’est établi à Itsambouni, sur l’ancienne piste aéroportuaire. Ce centre pilote est équipé de zones de stockage et de machines de traitement des matières recyclables (broyeur polyvalent, presse à balle de cartons, broyeur de verre, presse à aluminium), mises à disposition par l’association Terre et Faune et Ulanga Traitement. Ces machines permettent le traitement des matières recyclables (plastique, verre, métal et papier) qui seront récupérées dans les différentes bornes d’apports volontaires (conteneurs aménagés), prochainement disposées dans 12 quartiers de Moroni. Gérées en étroite collaboration avec les associations locales et les chefs de quartier, ces bornes seront régulièrement vidées et les déchets recyclables acheminés par des moto-bennes vers le centre de tri. Ces déchets recyclables seront ensuite transformés et conditionnés afin d’être exploités comme nouvelle matière première par des artisans locaux ou exportés vers les marchés internationaux. 
Ce projet, potentiellement porteur d’emplois et de revenus pour les artisans et entrepreneurs locaux n’a cependant pas vocation à remplacer le système actuel ni à prendre en charge l’ensemble des déchets de Moroni, puisque la part des déchets recyclables ne représente que 9% des déchets ménagers totaux. Seule une approche sectorielle globale permettra de mettre en place une gestion durable de l’ensemble des déchets produits en Union des Comores.

Campagne de sensibilisation à la gestion des déchets ménagers

post1 campagne sensi 1

Pour accompagner la mise en place du Centre de Tri et de Valorisation des Déchets recyclables, une campagne de sensibilisation des habitants de Moroni a débuté en juin 2018, en étroit partenariat technique avec les associations locales qui ont chacune pris en main un volet de la campagne selon leur spécialité (formation, sensibilisation des habitants ou des scolaires). 
La première phase s’est déroulée en juillet sous forme de missions de sensibilisation en porte à porte, réalisées par des bénévoles, personnes influentes des quartiers et membres des associations locales. Après avoir participé à une journée de formation, les 70 animateurs en éducation au tri sélectif ont sensibilisé les ménages dans les 12 quartiers de Moroni qui recevront une Borne d’apport volontaire (BAV). Sur leurs tee-shirts s’affichait le slogan de la campagne :« Mdji wa inzi mrahafu, nari tafaoutiche madjaya, capitale propre trions nos déchets ».
Les animateurs ont pu échanger avec la population sur le projet de recyclage des déchets de Moroni, sur les consignes de tri sélectif à appliquer dans les foyers. Leurs interventions visaient également à éveiller les consciences sur les risques sanitaires et environnementaux liés à une mauvaise gestion des déchets, prémices indispensables d’un changement de comportement. 
Cette sensibilisation a été complétée par la réalisation d’une enquête sur les attitudes et comportements des ménages. Avec un taux de réponse de 77%, l’enquête menée a permis de définir quelques habitudes des habitants de Moroni face aux déchets : Dans les foyers, les femmes s’occupent à 46% de l’élimination des déchets produits par le ménage ; 40% pense que brûler, jeter dans la nature ou bien en bord de mer est une solution pour se débarrasser des déchets. Seulement 20% fait déjà l’effort de trier.
L’idée de l’installation d’une BAV a été bien accueillie, en effet 90% des personnes interrogées trouve que c’est une bonne initiative. Les 10% restant, pensent que les BAV seront trop éloignées de leurs foyers, sont sceptiques quant à la collecte régulière et craignent que le quartier soit envahit par des mauvaises odeurs.
Reste donc à leur prouver le contraire durant la phase de mise en place des BAV dans les quartiers !

Un nouveau partenariat dynamique à Mohéli

site nioumachoua

Le programme de Gestion Durable des Déchets s’est diversifié grâce à la mise en place d’un nouveau partenariat sur l’île de Mohéli avec le Comité pour le Développement de Nioumachoua dans le village du même nom. Le Comité local se compose de personnes influentes ainsi que de représentants des habitants (Maire, Préfet, notables, jeunes, femmes, sages,…).
Depuis avril 2018, deux motobennes mises à disposition par 2Mains circulent en porte à porte et collectent les déchets 5 jours par semaine auprès de plus de 400 ménages. Les 4 tonnes de déchets hebdomadaires sont ensuite acheminés pour être incinérés dans un centre de traitement dont la réhabilitation des voies d’accès a été financée par 2Mains/UE. Ce centre devrait prochainement être complété par l’installation d’une compostière pour les déchets organiques. Des poubelles publiques seront disposées dans les lieux stratégiques du village.
Ces aménagements seront accompagnés d’une campagne de sensibilisation, incluant notamment des séances en établissements scolaires.Le financement de ce service public s’appuie sur la mise en place d’une « éco-taxe », à un tarif juste permettant l’autonomisation et la pérennisation du projet, avec comme objectif de couvrir les frais de fonctionnement (salaires, carburant) et d’avoir un fond de roulement pour l’entretien des véhicules et divers équipements. Le système de gestion des déchets mis en place par le Comité emploie actuellement 6 personnes.
La deuxième phase d’accompagnement du projet se centrera essentiellement sur l’appui au recouvrement, la formation des agents, et les missions de sensibilisation. Riche de l’expérience de ce projet pilote, l’Association 2Mains souhaite étendre le modèle courant 2019 sur une plus grande partie de l’île de Mohéli.

Du côté du terrain...

newseau

La Maison des Services de l’Eau de Moroni a également réalisé en juin dernier une enquête socio-économique sur les 3 communes de la région de Hamahamet-Boinkou en partenariat avec l’Office de l’Eau et le Département de la Réunion. L’objectif final est de mettre en place un schéma directeur d’adduction d’eau potable sur la région. Cette enquête a sollicité la participation d’une dizaine de jeunes de la région qui ont pu bénéficier d’une formation sur l’utilisation de Kobocollect, une application de collecte de données socio-économique par questionnaire.
Durant cette enquête, 5 stations météo ont été installées pour enregistrer les données pluviométriques de la zone, relevées par une tournée hebdomadaire d’un agent.L’analyse des données collectées nous permettra d’évaluer en détail les besoins et leurs côuts pour améliorer l’accès à l’eau potable dans cette région. Les résultats de cette enquête seront bientot disponibles et diffusés largement !

newsdéchets

Le samedi 29 Septembre a eu lieu la nouvelle édition du Hackathon organisée par l’Association Comorienne des Technologies de l’Informations et de la Communication (ACTIC), l’Institut Universitaire de Technologies (IUT), l’Ambassade de France aux Comores et l’Association 2Mains sur le thème : Comment mettre le numérique au service de la gestion des déchets aux Comores ?  
Quatre équipes composées d’étudiants de l’IUT (Les Hackers, Les Novise, Ulanga et les Experts) se sont affrontées dans un marathon numérique de 24 heures afin de créer une application répondant à cette problématique. L’équipe gagnante, les Experts, a proposé une application qui permettra d’aider la mairie de Moroni à améliorer la gestion de ses déchets au sein de sa commune (paiement de l’écotaxe) et d’informer les citoyens (calendrier de collecte, horaires de passage des camions, consignes de tri des déchets, signal d’alerte, etc...).

newsagri

La deuxième journée de concertation de la filière Ylang a eu lieu le 27 novembre 2018.La deuxième journée de concertation de la filière Ylang a eu lieu le 27 novembre 2018.Organisée par les ONG 2Mains et Initiative Développement (ID), cette journée a réuni une soixantaine d’acteurs de l’Ylang qui ont réfléchi ensemble à la mise en place d’une interprofession. L’idée de la création de cette interprofession avait  émergé lors de la première journée de 2017, et les participants ont, cette année, travaillé sur les possibilités de sa mise en œuvre. 
Producteurs de fleurs, distillateurs, travailleurs agricoles, acheteurs, acteurs institutionnels et associatifs de la filière ont échangé sur les questions fondamentales de la création de l’interprofession de la filière Ylang. Les enjeux de représentation auprès des Autorités, de transmission d’information entre les membres ou de coordination des liens entre les métiers ont animé les débats. Un focus particulier a porté sur la représentation à parts égales de tous les métiers de la filière dans l’organisation interne de l’interprofession.

 


L’équipe Gestion Durable des Déchets

trombi

   Clara JONAS                                 Axel JUMELIN                                 Malidé AHMED

      Coordinatrice                               Chargé de Mission                                Chargé de Mission
   Pôle GDD                                     GDD/FDY Mwali                                 GDD Ndzuwani
                                                                                                                

 

RI TSO HONONA HAYIRI !

trombiFrançois

Coordinateur depuis 2012, François Beudard a conduit la croissance de 2Mains avec passion et dévouement. Coordinateur depuis 2012, François Beudard a conduit la croissance de 2Mains avec passion et dévouement. 
Il a préparé son départ en accompagnant les salariés encadrants dans l’évolution de leurs responsabilités. Chaque membre et collaborateur de 2Mains a apprécié travailler à ses côtés, lui faisant confiance en toutes circonstances et à juste titre. 
Nous lui souhaitons une belle continuation professionnelle !

Notre présence sur les réseaux sociaux évolue !

Notre présence sur les réseaux sociaux évolue !Vu le succès de notre page Facebook avec 800 vues en moyenne et plus de 1000 abonnés, nous avons décidé d’élargir notre communauté de followers en créant deux nouveaux profils.
Retrouvez nous à présent sur Facebook, Instagram et Linkedin pour une actualité hebdomadaire de nos projets sur nos trois pôles thématiques : déchets, agriculture et eau.Abonnez vous et surtout partagez avec vos contacts. On compte sur vous !

        

Fb            instagram          linkedIn

      

       

 

Bandeau bas A4 portrait rvb 04122018

© 2Mains, décembre 2018   Coordination éditoriale et conception graphique : Adélaïde LARZILLIERE    Crédit photos : François Beudard, Clara Jonas, Amina Abdoulkarim, ID/2Mains, Abdillah Abdoulkarim

bandeau logo